qui-sommes-nous.jpg

Un mini chai à la maison !

Faire vieillir son propre spiritueux est avant tout une histoire de patience. L’expérience de vieillissement n’a rien d’insurmontable. Cependant, les compétences de maitre de chai ne s’inventent pas. Si vous souhaitez vous immerger dans la peau d’un maitre de chai, voici donc quelques conseils et idées d’utilisation afin de bien débuter cette expérience.

 

Lors de la réception de votre petit fût, il est impératif de réétancher votre micro fût (fût déjà testé dans nos ateliers). Remplissez votre fût d’eau potable froide pendant 24H minimum. Si vous constatez malgré tout un manque d’étanchéité, laissez l’eau plus longtemps, pour que le bois gonfle. Surtout n’immergez pas complètement votre fût dans l’eau au risque de le ternir. Une fois cette étape réalisée : videz et égouttez votre petit fût par la bonde.

 

Il existe une multitude de combinaisons pour faire vieillir votre spiritueux suivant votre créativité.

Vous pouvez élever un rhum blanc aromatique, un rhum bruts de colonne, ou bien un rhum déjà vieilli en fût de chêne. Vous pouvez également choisir de vieillir un cognac, un pineau des Charentes, ou bien un whisky déjà bien ambré. De même, vous pouvez créer votre propre spiritueux en combinant différents alcools et le faire vieillir dans votre petit fût afin d’apporter une touche aromatique boisé. Pour la réalisation de délicieux cocktail.

 

Lors du 1er remplissage de votre fût neuf, prévoyez suffisamment de votre rhum ou de votre spiritueux. En effet, le bois va absorber le spiritueux avant de rendre ses arômes tanniques. Il faut compter 10% d’évaporation (part des anges) au premier remplissage qu’il faudra compléter. Une fois cette première étape franchie, la part des anges ne représentera plus que 2% environ. La part des anges correspond à l’évaporation de l’alcool dans l’air, processus normal pour le vieillissement des alcools.

 

Ne pas remplir totalement votre fût, gardez une marge inférieur à 10%, le volume du spiritueux peut augmenter lors des changement de température.

De plus, n’oubliez pas d’indiquer la date de remplissage sur le fût afin de mieux suivre vos dégustations.

 

L’emplacement du fût lors du vieillissement est important. Votre mini chai de vieillissement idéal ne doit pas avoir de rayon de soleil direct sur le fût, ni de courants d’air, ni être une pièce chaude ; cela augmenterait la part des anges. Le meilleur emplacement est une pièce avec une hydrométrie et une température stable.

 

L’expérience de maitre de chai ne s'arrête pas au remplissage et à l’entreposage du petit fût. Il y a la dégustation!

 

Le temps de vieillissement du spiritueux dépend totalement de vous. Pour un premier remplissage dans un fut brut (sans paraffine), il sera nécessaire de le laisser au moins un mois. Ce temps de vieillissement augmentera avec le nombre de passages de spiritueux. Il est important de déguster régulièrement votre spiritueux afin de suivre l’évolution. Très rapidement, le spiritueux gagne des arômes de bois, de vanille, de boîte à cigare, d’épices et une couleur dorée puis ambrée.

Une fois satisfait de votre dégustation, vous pourrez vous dire ou dire à vos amis que vous avez créé votre propre rhum VS, votre cognac XO pour les plus patients ou bien votre cocktail personnalisé .